Les émeutes de l’eau du Cap Skirring. Etat, mobilisations populaires, espace public et identités en Casamance (Sénégal)

Samedi 30 mai 2020, au sud du Sénégal, dans la région de Ziguinchor, la petite ville touristique du Cap Skirring a vu des habitants se rassembler pour protester contre les difficultés d’accès à l’eau potable dans la zone. Cette mobilisation fait immanquablement penser à une autre mobilisation survenue dans la même communauté voici plus de 40 ans : en 1979, des villageois s’étaient rassemblés pour protester contre l’absence de consultations et de compensations lors de l’implantation d’un village-vacances du Club Méditerranée sur leurs terres du Cap Skirring. Cet épisode avait été une des bornes sur le chemin de l’émergence d’un mouvement séparatiste armé dans cette région du sud du Sénégal, le Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (MFDC). Menée à distance, sur la base presque exclusive du web sénégalais (l’anthropologue Alain Bertho a mené un utile travail de collation des vidéos de l’épisode), une rapide comparaison entre les deux épisodes offre l’occasion d’une réflexion sur l’évolution de la situation en Casamance et, plus largement, de l’espace public et de l’Etat sénégalais.

La plage de Cap Skirring.
© Bjørn Christian Tørrissen, Creative Commons Attribution

Continuer la lecture de « Les émeutes de l’eau du Cap Skirring. Etat, mobilisations populaires, espace public et identités en Casamance (Sénégal) »

Casamance : la stratégie de l’araignée

Jean-Claude MARUT

Chercheur associé au laboratoire Les Afriques dans le monde (LAM, CNRS-Sciences Po Bordeaux)

Hommage au réalisateur italien Bernardo Bertolucci, qui vient de nous quitter, ce titre de film pourrait s’appliquer à la stratégie non dite de l’Etat sénégalais dans l’interminable conflit de Casamance : 36 ans en décembre prochain. Après l’échec initial d’une solution purement militaire, le rapport de forces n’a en effet cessé d’évoluer ces vingt dernières années en faveur du gouvernement sénégalais, qui a patiemment tissé sa toile, combinant divers registres de la répression et de la séduction. Continuer la lecture de « Casamance : la stratégie de l’araignée »