« Dans ce pays, mieux vaut avoir le VIH que le cancer » : ethnographie d’un paysage thérapeutique en évolution en Côte d’Ivoire (2015 – 2019)

Par Elise Nédélec
Doctorante en anthropologie
Université de Bordeaux
LAM (UMR 5115), Ceped (UMR 196)

Le ruban rose, installé comme emblème de la lutte contre le cancer du sein à l’entrée du CHU en 2015. ©Elise Nédélec

Cancer, « maladie de Blancs », « maladie de riches » ? Ces expressions retrouvées fréquemment sur mon terrain ivoirien à propos des maladies cancéreuses renvoient à une conception longtemps prédominante au sein de la biomédecine[1] : les cancers seraient des « maladies de la civilisation moderne », des « maladies de la civilisation occidentale ». Pourtant, les pays des Suds et le continent africain ne sont pas épargnés par ce fléau. Si différents rapports y attestent de la multiplication des cas de cancers depuis plusieurs décennies[2], leur prise en charge biomédicale est souvent loin d’être une priorité sanitaire pour les gouvernements nationaux et les instances internationales de santé. Continuer la lecture de « « Dans ce pays, mieux vaut avoir le VIH que le cancer » : ethnographie d’un paysage thérapeutique en évolution en Côte d’Ivoire (2015 – 2019) »