Les émeutes de l’eau du Cap Skirring. Etat, mobilisations populaires, espace public et identités en Casamance (Sénégal)

Samedi 30 mai 2020, au sud du Sénégal, dans la région de Ziguinchor, la petite ville touristique du Cap Skirring a vu des habitants se rassembler pour protester contre les difficultés d’accès à l’eau potable dans la zone. Cette mobilisation fait immanquablement penser à une autre mobilisation survenue dans la même communauté voici plus de 40 ans : en 1979, des villageois s’étaient rassemblés pour protester contre l’absence de consultations et de compensations lors de l’implantation d’un village-vacances du Club Méditerranée sur leurs terres du Cap Skirring. Cet épisode avait été une des bornes sur le chemin de l’émergence d’un mouvement séparatiste armé dans cette région du sud du Sénégal, le Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (MFDC). Menée à distance, sur la base presque exclusive du web sénégalais (l’anthropologue Alain Bertho a mené un utile travail de collation des vidéos de l’épisode), une rapide comparaison entre les deux épisodes offre l’occasion d’une réflexion sur l’évolution de la situation en Casamance et, plus largement, de l’espace public et de l’Etat sénégalais.

La plage de Cap Skirring.
© Bjørn Christian Tørrissen, Creative Commons Attribution

Continuer la lecture de « Les émeutes de l’eau du Cap Skirring. Etat, mobilisations populaires, espace public et identités en Casamance (Sénégal) »

Fragment d’une théorie politique ? À propos d’un document interne aux anciens mouvements de libération au pouvoir en Afrique australe

Vincent Foucher (chargé de recherche, CNRS-LAM-Sciences Po Bordeaux) et Piers Pigou (consultant principal, International Crisis Group). En Afrique subsaharienne peut-être encore plus qu’ailleurs, on n’a guère accès à la pensée des régimes au pouvoir. C’est peut-être en partie ce que nous donne ce rapport interne d’un atelier qui a rassemblé en mai 2016 aux Victoria Falls (Zimbabwe), les secrétaires-généraux des partis issus de mouvements de libération actuellement au pouvoir en Afrique australe – Zimbabwe, donc, Angola, Mozambique, Namibie et Afrique du sud – mais aussi en Tanzanie. Continuer la lecture de « Fragment d’une théorie politique ? À propos d’un document interne aux anciens mouvements de libération au pouvoir en Afrique australe »