Archives par mot-clé : liberté d’expression

Liberté d’expression ici, liberté de réprimer là…

Les attentats terroristes du 7 janvier dernier et la visite de François Hollande en Arabie saoudite, le 24 janvier, à l’occasion du décès du roi Abdallah ont illustré, à deux semaines d’intervalle, les incohérences et les limites du discours sur la liberté d’expression et la laïcité orchestré par l’ensemble de la classe politique et la plupart des médias, français et européens, au lendemain de ces attaques sanglantes. Rien, absolument rien, ne saurait  justifier celles-ci et leur condamnation doit être totale. Mais une fois passé le temps de l’émotion et de l’indignation doit venir celui de la réflexion et de l’analyse. Les manifestations massives du 11 janvier ont sans doute montré l’attachement des Français aux valeurs qui sont au fondement de la République mais il y avait une certaine hypocrisie dans le fait de voir défiler au nom de la liberté (d’expression) des représentants de pays, européens, asiatiques ou arabes, qui la bafouent au quotidien. Hypocrisie également de voir ces mêmes représentants entonner l’hymne de la laïcité quand, chez eux, ils font adopter des lois réprimant le blasphème, comme c’est le cas de la Russie par exemple, ou qu’ils condamnent, comme l’a fait l’Arabie saoudite, à 1000 ( !) coups de fouet et dix ans de prison un jeune blogueur, Raïf Badawi,  « coupable » de s’être moqué de l’establishment religieux saoudien et d’avoir proclamé avec courage que musulmans, juifs, chrétiens ou athées sont tous égaux. Il était sans doute inévitable que François Hollande allât présenter ses condoléances au nouveau roi Salmane mais qu’est ce qui justifie le silence dont font preuve les démocraties occidentales sur les atteintes aux droits humains en Arabie saoudite mais aussi au Qatar et dans les autres pétromonarchies ? Si la liberté d’expression et le droit de moquer la religion sont des valeurs universelles, alors elles ne doivent pas s’appliquer uniquement à Paris, à Copenhague ou à Amsterdam mais aussi à Ryad, à Moscou et…aux Etats-Unis où le respect des croyances religieuses est un principe aussi fondamental que celui de la liberté d’expression. Continuer la lecture de Liberté d’expression ici, liberté de réprimer là…